Veuillez patienter...

Présélections Miss CI 2017 : Sanogo Elena triomphe à Gagnoa

Par Daniel Nessemon

La ville de Gagnoa a accueilli la 8e étape de la caravane Miss Côte d'Ivoire pour la région du Göh. La cérémonie du samedi 1 avril 2017 s'est déroulée à la salle des fêtes du Lycée Professionnel, située à l'entrée de la ville.

Comme dans certaines localités où ont eu lieu les présélections, douze filles se sont affrontées devant un très beau monde. Après les différents passages des candidates et la délibération du jury, le verdict a donné comme vainqueur, la candidate N°10 Sanogo Elena. La plus belle fille de Gagnoa est une jeune dame de 18 ans, élève  en classe de Terminale au collège le Serment de Cocody.

Du haut de son mètre 71, elle a obtenu une moyenne de 8,05/10.  Selon la jeune fille, « Déterminée, pétillante et réservée »  sont les 3 mots qui la décrive. Est qualifiée également, sa première dauphine, la candidate N°3 Diby Fatima. La candidate N°4 Banhe Anne, elle, s'adjuge l'écharpe de deuxième dauphine avec un total de 6,6/10. Le comité local du COMICI présidé  par Narcisse Niamien a offert une belle soirée à ses invités, grâce surtout à la prestation de l’artiste Marechall DJ.

Et les femmes présentes dans les jardins du Lycée Professionnel ont exprimé leur joie. La Miss Gagnoa 2015, Koré Eunice qui a passé le flambeau à son successeur a réhaussé l’éclat de sa beauté, cette cérémonie. Avec 3 étoiles, les gagnoalais sont déterminés à une offrir une quatrième Miss Nationale à la Côte d’Ivoire après Tania Késsié en 2004, Diomandé Alima en 2006 qui s’est vu remporter le titre de Miss CEDEAO 2006 au Togo et Betty Kouadio, miss Côte d’Ivoire en 2011.  Gagnoa, notons-le a également offert une première dauphine nationale. Il s’agit de la star tonnerre Koné Balakiss, première dauphine en 2008. Les cadres de Gagnoa avec au premier plan le ministre Maurice Kakou Guikahué, sont  déterminés à rééditer l’exploit.

 La ville de Daloa dans la cité des antilopes sera l'étape suivante de la Présélection Miss Côte d'Ivoire, édition 2017.