Veuillez patienter...

Diby Fatim, première Dauphine Gagnoa : Elle veut prendre en charge les Orphelins et Enfants Vulnérables du fait du VIH/Sida

Par Daniel Nessemon

La Côte d’Ivoire occupe une  place importante au rang des pays d’Afrique  abritant le plus d’orphelins et enfants vulnérables du fait du VIH/Sida.  

Cette frange de la population a été identifiée comme une cible spécifique à laquelle, la première dauphine de Gagnoa Diby Fatim Méliane  veut en faire son cheval de bataille. « Si je suis élue Miss Côte d’Ivoire 2017, j’améliorerai les conditions de vie de ces enfants. Mon approche  vise à mieux respecter les droits fondamentaux des enfants, c’est-à-dire le droit à l’alimentation, à l’éducation, à la santé, au développement, au repos et au loisir de même que le droit à être protégé contre l’exploitation sexuelle et économique », dira la jeune étudiante en première année RH Com au groupe BLM ISACOM de Treichville.

Dans cette perspective, elle compte accroître  l’engagement des communautés envers la protection et la prise en charge des orphelins et enfants vulnérables ; distribuer des vivres et non-vivre à ces enfants, placer ces orphelins dans des centres de formation professionnelle et initier des activités génératrices de revenus au profit de ces enfants.

Pour cela, Fatim Méliane  a besoin du soutien de toute la population à la finale nationale du 3 juin afin de concrétiser son projet.

Après son élection le 1er avril dernier à Gagnoa, elle a été accueillie en héroïne à Mockeville, un quartier chic de Grand-Bassam où elle vit avec sa mère. Fatim Méliane (dit Méli) notons-le,  est passionnée de  musique et de cinéma.