Veuillez patienter...

Elena Sanogo, Miss Gagnoa 2017: Son combat pour sauver  les enfants nés ou vivant en prison

Par Daniel Nessemon

La ville de Gagnoa était aux couleurs et au rendez-vous de la beauté le samedi 1er avril 2017. En effet, la jeune élève  de 19 ans en classe de terminale A1 au collège le Serment venait d'être élue Miss Gôh 2017 .

Elle avait été accueillie en héros dès son retour en famille quelques jours après son sacre. Depuis lors, elle commence à se préparer pour la grande finale nationale, tant sur le plan physique et moral.

Comme projet social, elle veut militer pour la cause des enfants nés ou vivant en prison.

"Il y a des femmes enceintes qui vivent en prison. Elles accouchent et vivent avec leurs enfants dans les geôles des prisons.  Je me  donne pour objectif de redonner une existence à ces enfants, de changer leur vie et de mettre un point final à cette forme d'inexistence malheureusement si fréquente derrière les barreaux", dira-t-elle.

Et pour cela, si elle est élue Miss Côte d'Ivoire 2017, à travers une ONG qu'elle compte créer, elle luttera pour que les enfants innocents qui naissent derrière les barreaux, n'en restent pas marqués à vie et mettra la  pression sur les législateurs afin qu'ils rédigent des lois qui prennent en compte ces enfants.

"Mon plus grand défi est de faire sortir ces enfants de l'obscurité et de l'abandon auxquels tout un système les a condamnés, et de leur redonner une voix. Je suis bien consciente de tous les efforts déployés au quotidien par l'ensemble des organes pénitentiaires du pays : Je m'associe à tous leurs combats pour porter, au sein de la société civile, la parole des enfants qui naissent, grandissent et vivent en prison. Je me  battrai pour que les administrations pénitentiaires créent des espaces propices à leur développement, à leurs jeux et à leur éducation afin qu'ils connaissent autre chose que les barreaux, les verrous et la violence".

Et pour cela, Elena compte sur le soutien de tous pour mener à bien son projet.

En attendant, la jeune plante se prépare pour la grande finale nationale prévue le 3 juin prochain à l’hôtel Sofitel Ivoire.