Veuillez patienter...

Klarrou Valencia, Finaliste #MissCi2017: Elle dit «Non» aux grossesses en milieu scolaire

Par Daniel Nessemon

Etudiante en deuxième année gestion commerciale, Mlle Klarrou Valencia  21 ans, avait été élue première dauphine Man le dimanche 16 avril, jour de Pâques. Depuis lors, c'est une nouvelle femme et encore plus déterminée à atteindre son objectif qu'on peut observer.

"Pour moi, être sacrée Miss Côte d'Ivoire est un rêve que je chéris depuis ma tendre enfance .  Ce rang devant 30 candidates au casting de Man me rassure. Je suis donc déterminée à accomplir ce rêve d'enfance. De plus, je pense avoir les qualités requises pour être la nouvelle Miss CI 2017.  Une miss se doit en plus d'être belle , être altruiste , ouverte , originale et allier tout cela a son intellect", dira-t-elle.

Comme projet social, cette fine fleur des 18 montagnes veut lutter contre les grossesses en milieu scolaire. Pourquoi ce choix?

  "Les grossesses en milieu scolaire contribuent fortement à la déscolarisation de la jeune fille au moment où nos gouvernants  prônent l’Ecole pour tous.  A mes yeux, le bien être social moral et psychologique d'une femme passe par sa scolarisation. Et depuis de nombreuses années, cet épanouissement de la gente féminine se voit altérer par ce fléau", dira-t-elle.

Car les statistiques montrent que le travail à faire est immense. Selon les chiffres du ministère de l’éducation nationale, 4471 élèves filles sont tombées enceinte depuis le début de la rentrée 2016 – 2017 en septembre dernier. Comparé aux statistiques de l’année 2015 – 2016 durant laquelle 4054 cas avaient seulement été recensés, 417 élèves filles de plus sont tombées enceintes en pleine année scolaire.

" Si je suis élue Miss Côte d'Ivoire, je souhaiterais voir disparaître ce fléau. A travers une association que je compte créer, je mènerai à bien ce projet à travers une campagne de sensibilisation pour faire prendre conscience à mes jeunes sœurs, l'importance du rôle qu'elles ont à jouer dans le développement du pays. La prise en charge sociale et psychosociale sera également mon cheval de bataille". 

En attendant, Valencia Klarrou se prépare pour la grande finale à travers des séances de sport et de soins esthétique.

A Grand-Bassam, plus précisément au quartier Sofa où elle habite, sa famille a toujours eu une grande place dans sa vie. Elle a 4 frères et sœurs dont sa jumelle Vanessa (2è dauphine Bondoukou) avec qui elle partage des liens très forts. Elle a une passion  pour la mode et très curieuse dans la mesure où elle veut tout savoir et apprendre pour être toujours informée.