Veuillez patienter...

Kouyaté Cindy, finaliste #MissCI 2017: Elle veut s'investir dans la prise en charge des enfants atteints du  VIH/SIDA

Par Daniel Nessemon

Miss Aboisso 2017, Ramatou Cindy Kouyaté s'inscrit entièrement dans la tradition qui  veut que les miss s’investissent dans le domaine social et humanitaire.  Et pour cela, elle veut s'investir dans la prise en charge des enfants atteints du VIH/SIDA, si elle est élue Miss Côte d'Ivoire.  Car, ce mal est un virus dont l'impact a pris de l'ampleur. Il tue des millions de personnes et n’épargne pas les enfants qui en sont des victimes directes (enfants séropositifs) ou indirectes (orphelins du SIDA).

"Ayant côtoyé des enfants orphelins vivants avec le VIH SIDA dans mon voisinage à Marcory et  vu leurs souffrances, j'ai vite  su qu'ils sont rejetés par la société. Je suis déterminée à les défendre et les prendre en charge", dira la jeune étudiante de  18 ans  en première année de Communication et développement des marques.. 

Selon elle, l’autre phénomène qui se développe en raison du SIDA est la discrimination à l’encontre de ces enfants séropositifs." Ce fléau affecte gravement la vie de ces jeunes. Ils subissent la méchanceté souvent cruelle et violente des enfants ou adultes qui n’acceptent pas cette maladie. Une telle discrimination se trouve parfois aggravée par l’ignorance des populations vis-à-vis du virus. Certains refusent par exemple d’approcher les enfants séropositifs de peur d’être contaminés".  C'est pourquoi, si elle est élue Miss Côte d'Ivoire 2017, outre la réinsertion de ces enfants, elle compte mener des campagnes de proximité afin de prévenir les enfants sur les risques de cette maladie. Et d’autre part,  intensifier aussi la prévention à l’égard des mères séropositives avec l'appui des partenaires institutionnels.

En attendant, Cindy se prépare moralement et physiquement pour la grande finale nationale.

Née le 10 mars 1999,  Mlle  Ramatou Cindy est la fille de Kouyate Salif et de Degri Marie Rose . Elle est la cadette d'une famille de 5 enfants . Elle adore  la musique , faire du shooping , et surtout étudier. Si bien que c'est une brillante éleve.

Elle avait été acceuilli en fanfare à la maison à Marcory Résidentiel par ses parents et amis après son sacre à Aboisso le samedi 4 Mars 2017.

Comme anecdote selon la grande mère  de Cindy, dame Alloco Antoinette,  l’arrière-grand-mère  a déjà été élue Miss dans les années 1950. Cindy est aussi parente à Dodo Sylviane, Miss Côte d’Ivoire 1999.