Veuillez patienter...

Kouamé Victoria, Finaliste #MissCI2017 : La sensibilisation sur les dangers de l'immigration par voie maritime, sa lutte

Par Daniel Nessemon

La jeune étudiante de 23 ans en année préparatoire d'administration marketing et finance à Varese ( Italie) est sur les bords de la lagune Ebrié depuis quelques jours en qualité de première dauphine Miss Côte d'Ivoire Italie. Le samedi 13 mai dernier à Milan, elle avait obtenue son ticket pour la grande finale nationale. 

A côté des études en cours du soir, elle  travaille dans une ONG qui s'occupe des immigrés. Dans son quotidien, elle vit en étroite collaboration avec les immigrés clandestins. Si bien qu'elle veut faire de la sensibilisation sur les dangers de l'immigration, son cheval de bataille, si elle est élue Miss Côte d'Ivoire 2017.

"La Méditerranée centrale (Libye, Italie, Malte, Tunisie) est devenue la principale voie par laquelle se lancent les immigrants clandestins à destination de l'Europe. Dans mon quotidien, je suis en étroit rapport avec ces immigrés qui arrivent par voie maritime. Chaque jour, nous sommes confrontés à voir des jeunes filles réduites à l'esclavage sexuelle, des enlèvements avec demande de rançon...", dira Victoria.

Selon elle, les migrants poussés vers l'Europe fuient la galère, la violence et les conflits. En Afrique, ce ne sont pas les plus pauvres qui prennent le risque de l'immigration, mais souvent des familles entières, issues de classes moyennes n'ayant pas accès au droit d'asile ou se heurtant à des politiques migratoires restrictives. "J'aimerais créer une plus grande conscience chez les jeunes Ivoiriens et pourquoi pas toute la jeunesse Africaine sur les dangers de l'immigration par voie maritime. À travers une sensibilisation massive avec les masses média, dans les places publiques et même aussi dans les écoles. Parce qu'on ne peut rester indifférent à tous ces morts et disparus dans la mer Méditerranée".

En attendant, Victoria Kouamé vient de rejoindre ses compatriotes pour la mise au vert à l’hôtel du Golf et demande le soutient de toute la population ivoirienne, afin de mener à bien son projet. Durant sa préparation, elle a essayé de maintenir sa forme sur le plan physique, moral et esthétique. Du haut de son mètre 80, elle a toujours à ses côtés, son coach Alessandro dont elle ne se sépare pas depuis plusieurs années.

Seule fille d'une famille de 3 enfants, Victoria Kouamé est passionnée de mode, de cinéma et de natation. Grande consommatrice ''d'Attiéké" en Italie, sa mère est Adjoukrou de Dabou et son père Baoulé de Sakassou.