Veuillez patienter...

Miss Côte d'Ivoire 2019 - Tara Gueye : Un canon d’ébène sans artifices

La jeune étudiante de 22 ans arrivée tout droit de Fez au Maroc où elle suit des études de licence d’économie  a plusieurs aspects à réunir pour faire une bonne ambassadrice Nationale. Elue le  samedi 23  mars à la salle Alabo de l’hôtel Président de Yamoussoukro, Mlle Tara Gueye a quelque chose d’exotique, un charme qui transparaît autour de son joli minois au regard de biche. Sur plusieurs clichés, elle ose se dévoiler sans le moindre artifice et révèle ainsi sa beauté naturelle du haut de ses 1m78. 

Et avec elle, Yamoussoukro peut rêver conserver son statut de terre des Miss.  Un sacre certainement le premier juin, qui pourrait sonner un peu comme une renaissance pour cette jolie étoile qui se définit comme une fille toujours introvertie et  réservée. Une femme ouverte d’esprit avec toujours les pieds sur terre. Loyale et gentille, elle est issue d’une famille soudée de 5 enfants. 

Après des cours de droit dans une université privée d’Abidjan, elle a décidé d’embrasser une carrière d’expert-comptable. Ainsi, depuis plus d’un an, elle  s’est réorientée en économie à l’Université Sidi Mohamed Ben Abdellah de FEZ. Elle est en ce moment étudiante en licence 2 dans cette prestigieuse université.  « Je suis une acharnée de travail et de défi.  Je dois  obtenir un doctorat, créer mon propre Business et aussi créer ma fondation pour la réinsertion des enfants autiste. » 

Ce dernier élément, « la réinsertion des enfants autiste » est son projet social si elle est élue Miss Côte d’Ivoire 2019. Car, il est question pour elle, de sensibiliser toutes les couches sociales  sur les réalités de ce trouble du développement et amener la population à comprendre que tout le monde peut d’un moment de la vie donner naissance à un autiste. « L’une des difficultés rencontrées par les parents d'enfants autistes réside dans l'établissement du diagnostic et le manque cruel de structures pouvant leur prodiguer l’enseignement adapté à leur handicap. », affirme-t-elle. 

Parallèlement à ses  atouts physiques ou  psychologiques, Tara Gueye est une passionnée de chroniques criminelles. « Je pense que dans ma vie antérieure, j’ai été une enquêtrice. Le fait de chercher à résoudre des mystères en cherchant des indices, des coupables, j’adorais ces pressions et ces stress ». 

Alors pour ses fans, elle exhorte à un sursaut national en  envoyant  par sms, le mot Miss 9 au 98000.

Daniel Nessemon

Commenter