Veuillez patienter...

Présélection Miss Côte d’Ivoire 2018 - San-Pedro : Lorraine Kouakou ferme le bal pour l’apothéose des présélections régionales

 La Caravane du Comici conduite par Victor Yapobi vient de  mettre un terme dans sa randonnée régionale, à la recherche des jeunes filles susceptibles de succéder à Gbané Mandjalia, dans le fauteuil de Miss Côte D'Ivoire.

 

Ce samedi 28 avril 2018, c’est la ville balnéaire de San Pédro à 348 Km d’Abidjan qui a  accueilli  la 12è et dernière étape des présélections régionales. Le comité local dénommé comité ‘’prestige’’ dirigé par N’Guessan Sévérin, très rodé dans l’organisation de cette manifestation vient de réussir la fermeture du bal des présélections régionales avec la victoire de Mlle Lorraine Kouakou.

12 candidates ont été choisies sur un total de 22 au départ pour le casting qui a été riche en  coulisses. Au cours de la soirée, c’est Mlle  Kouakou Lorraine  - 23 ans - 1 m 72 qui s’est adjugé le titre de Miss San Pedro 2018. Elle sera probablement en finale avec sa Première Dauphine Mlle  Kangouté Rebecca - 18 ans - 1 m 69. Alors que Mlle Gohi Jemima - 21 ans - 1 m 73 se contentera de l’écharpe de deuxième dauphine.

Miss San Pedro, par ailleurs 1ère dauphine nationale 2017 Darlène Kassem et sa compagne Elena Sanogo 3ème dauphine nationale 2017 étaient présentes  au Complexe Degny Plage pour l’apothéose. 

Notons que dans la matinée de présélection,  les 12 candidates ont subi l’épreuve du sport à la plage. Car, avant toutes les soirées de présélections, on  n'imagine pas certainement  les épreuves que subissent ces filles dans la préparation de Miss Côte d’Ivoire. Outre la beauté, pour juger, le jury et le public regardent l'homogénéité au niveau du corps et pour cela, il faut travailler. Quand on travaille le physique, c'est aussi le moral qui se porte mieux.

 Avec les coaches, elles ont énormément travaillé leurs  corps et leurs mental pour être prêtes physiquement   et psychologiquement à affronter la concurrence  ce samedi soir.

En attendant, notons-le, San Pedro attend toujours sa couronne nationale. Car, cette ville touristique  n’a pas encore offert de Miss à la Côte d’Ivoire.

Seules Sangaré Maférima, Miss San Pedro 2009 qui a été élue première dauphine nationale la même année avec Angéline Koné qui a été élue deuxième dauphine nationale la même année également.

C’est donc la fin des présélections régionales. Cap est maintenant  mis à l’international.

Daniel Nessemon
Journaliste/Chroniqueur

Commenter