Veuillez patienter...

Miss Côte d'Ivoire 2019 - Bondoukou, Mlle Boni Flore Miss Zanzan 2019 : Le récit d’une présélection bien réussie

L’élection de Mlle Boni Flore en qualité de Miss Bondoukou 2019 depuis le samedi 13 avril dernier vient redonner une espérance  au peuple du Gontougo qui attend sa deuxième couronne après celle de Gbané Mandjalia en 2017. 

Tout débute le jeudi 11 avril  avec l’arrivée des postulantes dans la ville aux mille mosquées. Elles ont été transportées gratuitement d’Abidjan dans une compagnie locale partenaire au comité local.  Logées au Marhaba Hôtel, elles ont été prises en charge durant  leurs séjours. Le lendemain, soit la veille de la présélection, les membres du COMICI piloté cette fois-ci par le premier vice-président Jérôme Yapobi arrivent dans la capitale du Zanzan.

Bien avant de prendre leur quartier dans un hôtel chic, ils sont reçus en audience par le préfet de région du Gontougo à la Préfecture sise au quartier administratif en présence du Maire résident.  

Plus de temps à perdre, car dans la soirée, les candidates au casting piaffent d’impatience pour leur première prise de contact avec les membres du COMICI national. Au début du casting, elles sont invitées à passer au scanner pour les formalités de tailles, d'âges et de dossiers incomplets. Le hic ! Bien avant les vérifications, une postulante avoue ne pas remplir les critères de taille.  A main levé, elle a signifié mesurer 1m62 contrairement aux 1m68 demandés.

Après vérification, elle faisait effectivement 1m62. Le jury et les autres candidates ont salué son attitude. Elle ne savait malheureusement pas qu’il fallait avoir au minimum 1m68 pour se présenter. Après vérification des  dossiers des autres candidates et défilés devant le jury, le verdict tombe. 12 candidates sont choisies pour concourir à la présélection.  

Sur le champ, elles ont pu tirer au sort leurs différents numéros d’ordre de passage. Dans le sac où était inscrit le numéro de passage, s’y trouvait également, les tenues traditionnelles de chaque candidate. Histoire de montrer que tout se passait dans la transparence. Avec un brin d’humour entre le jury et les postulantes.

Parmi elles, seules deux élues notamment Boni Flore 20 ans, étudiante en deuxième année BTS communication à Intellect Afrique et Ouatara Yasmine - 18 ans, titulaire d’un BTS en comptabilité  auront la lourde tâche  de représenter le Gontougo le 1er juin à Abidjan et espérer offrir un second sacre à la région.

La soirée de présélection a été riche en couleur, mais surtout en émotion et surprises devant de nombreuses autorités politiques, administratives et traditionnelles, notamment le ministre Kobenan Adjoumani, le préfet de région, les chefs coutumiers, les reines mères et bien entendu les sponsors du COMICI.

Une soirée illuminée par la présence de Gouesse Fatim, Miss Gontougo 2018 et Kouablan Assadya, première dauphine Gontougo 2018, par ailleurs quatrième dauphine sur le plan national. Cette dernière a remercié en langue koulango ses parents et amis pour le soutien. C’était l’hystérie totale !  Pendant la soirée, une vidéo fut projetée sur un écran géant, montrant le parcours du comité de 2013 à ce jour sous la houlette du président Koffi Malick.

Lors de la parade finale après le dernier passage en tenue olympique, le public a été heureux d’apprécier le talent de danseuses des candidates de Bondoukou. Les Miss se quittent en dansant toutes sur scène. Une soirée riche en couleur avec aucun incident majeur enregistré. Débuté à 22heures 20, c’est à 1heure 00 que le nom de la nouvelle élue du Gontougo a été prononcé par le jury. 

 

Merci de nous avoir suivis et à samedi prochain pour l'élection de Miss Korhogo 2019.

Daniel Nessemon

Commenter